dimanche 8 décembre 2013

Article de Sud Ouest : les cantines de Marmande en panne

















Publié le 05/12/2013 à 13h21 | Mise à jour : 05/12/2013 à 15h05
Par E.P.

Marmande (47) : les cantines touchées par l'accident survenu sur l'A62

Le service restauration de la ville de Marmande a dû activer un plan de secours pour pallier le retard du transport des repas en provenance du Bouscat (33), à cause de l'accident survenu sur l'A 62 ce jeudi matin

Le service éducation a donc dû se charger de faire des courses, d'acheter ces boites de raviolis

Le service éducation a donc dû se charger de faire des courses, d'acheter ces boites de raviolis (Photo Emmanuelle Pédezert)

Raviolis pour tout le monde à midi. Les quelque 1200 enfants des sept écoles marmandaises ont tous eu un repas chaud à déjeuner mais pas celui initialement prévu au menu ce jeudi.
La conséquence du lourd accident survenu ce jeudi vers 7 heures sur l'A62 à hauteur de Cadaujac, qui a induit la fermeture totale de l'axe routier dans le sens Bordeaux-Toulouse.
C'est justement cette autoroute qu'empruntent les services de livraison de la cuisine centrale du Bouscat pour livrer, notamment, les repas des écoles de la ville."Nous avons été prévenus dans la matinée que le transporteur ne pourrait être là à temps", a indiqué Nicole Vieillefond, conseillère municipale en charges des affaires scolaires. Nous avons attendu un peu, au cas où il ne s'agissait que d'un retard. Mais nous avons rapidement ensuite réagi pour approvisionner toutes les écoles en repas chaud."
Des repas "tampons" sont généralement prévus pour pallier ces situations. "Mais le stock a été entamé lors des récentes grèves. Leservice éducation a donc dû se charger de faire des courses, d'acheter ces boites de raviolis, seul repas que nous sommes autorisés à servir dans ce genre de situation, du fromage, du pâté etc.Aucune école n'a manqué de déjeuners. Le service éducation s'est démené pour que les enfants mangent ce midi."

Vos commentaires 22
Ronceval4706/12/2013, à 12h13Alertez
Quand ce n'est pas bon, c'est toujours trop cher ! Faudrait interroger les consommateurs... Non ?
Ronceval4706/12/2013, à 10h28Alertez
Vues les commentaires, il est évident que Madame Vieillefond, de la municipalité de Marmande, a perdu une bonne occasion de se taire !!! Quoi qu'il en soit, cet événement a au moins le mérite de mettre au grand jour les défaillances de la gestion de la ville par son maire.
Raslacouenne06/12/2013, à 09h54Alertez
mais oui c'est bien beau de dire tout ça, mais les parents sont ils prêt à payer plus cher des repas fait sur place?? faudrait peux être commencer par la non???
Ronceval4706/12/2013, à 09h47Alertez
La "cloche" aurait été en chocolat, au moins, ils auraient pu la manger...
martinch06/12/2013, à 09h26Alertez
la hôte pour la municipalité de Marmande: faire venir des repas d'une cuisine centrale, je vous comprends, 1 seule facture, pas de personnel a gérer, mais ou est la qualité des produits locaux. j'étai cuisinier dans un collège , nous faisions 70/100 de nos achats nourriture en produits frais (donc 20/100 de bio locaux)en Poitou/Charentes et aquitaine, pour un prix moyen de repas (achats nourriture de 1,90E, mais il faut ce bouger et arrêter de faire des réunions pour ne pas avancer, revenez Messieurs mesdames
Raslacouenne06/12/2013, à 09h12Alertez
mais râler pas, c'est forcement moins cher sinon ça n'aurait pas été choisi
GIGAMAX06/12/2013, à 09h02Alertez
si vous plé Monsieur le Maire on pourrait pas aller les chercher plus loin les repas des petits marmandais??
quelle honte! des raviolis et des cuisines neuves à deux pas!
quelle bonne gestion de l'argent public! et le local dans tout ça!!!
Grémille06/12/2013, à 02h30Alertez
C'est une honte sachant qu'il y a des cuisines flambant neuves au CFA qui ne servent pas fautes d'élèves. Les cuisiniers qui y donnaient des cours ont été reclassés ailleurs.
karinou05/12/2013, à 22h43Alertez
pitoyable ... et des cantines sur place qui feraient travailler de cuisiniers et du personnel local, en préparant des produits locaux - et marmande est quand même bien placée pour ça !! ... quand on réfléchira au delà du pognon le monde recommencera a a tourner rond ...
ThaïLandais05/12/2013, à 18h50Alertez
je préfère manger à la cantine avec les copains les copines etc....C'était du temps de Pierre Peret. Tout fout le camp et vous aussi mettez les voiles. Je veux dire cassez vous, faut pas tout mélanger
ladybird05/12/2013, à 18h13Alertez
on comprend pourquoi il y a tous ces pics de pollution !!!! Y a pas des cuisiniers à Marmande pour confectionner SUR PLACE les repas que de les faire venir de Bordeaux et même de l'autre côté de Bordeaux puisque c'est du Bouscat ????? on rêve .....
Raslacouenne05/12/2013, à 17h20Alertez
oui, sauf que l'on veut toujours moins cher, et quand on passe un appel d'offre voila se qui arrive...
Les parents sont prêt à payer le repas le double????
Harry_Cover05/12/2013, à 17h12Alertez
Un bon vieux "C'était mieux avant" me parait approprié pour commenter cet article.
gullygilles05/12/2013, à 16h30Alertez
Cela revient moins cher a la ville de Marmande de faire fabriquer les repas a l'extérieur que d'avoir sa propre cuisine avec des salariés locaux.

Quand a la qualité des repas n'en parlons pas.
ah bon !!05/12/2013, à 16h20Alertez
avec des ravioli les élèves vont avoir une santé de cheval !!!
REX6405/12/2013, à 15h49Alertez
Bravo le développement durable , des repas en provenance du Bouscat pour alimenter les cantines de Marmande on croit rêver !! Ils ne peuvent pas mutualiser avec des communes plus proches ? On voit où passe l'argent du contribuable ...
Eric LESTRIE05/12/2013, à 15h25Alertez
et la chine il livre pas des repas?
indo05/12/2013, à 15h17Alertez
là il faudrait que les élus du Lot et Garonne expliquent leurs choix concernant l'approvisionnement des cantines scolaires et peut être des maisons de retraites et les dépenses liées à ces choix!
C'est toujours moi05/12/2013, à 15h11Alertez
Une excellent illustration de l'utilisation totalement abusive des camions. La ville de Marmande ne pourrait-elle faire ses repas sur place au lieu qu'ils soient préparés à plus de cent kilomètres? Cet exemple prouve que de nombreux transports routiers ne servent à rien.
YJAM05/12/2013, à 15h10Alertez
Et ils leur ont servi ça comme d'habitude, dans de grandes mangeoires collectives.
Du coup ces chères têtes blondes n'étaient pas dépaysées.
pat105/12/2013, à 15h09Alertez
Pourquoi, ils devaient manger le camion !!!
résigné?05/12/2013, à 14h29Alertez
Eh! oui ! dans le temps il y avait un cuisinier qui préparait les repas !
Maintenant c'est des poids lourds sur la route ! ça vient même d'un autre département!









2 commentaires:

Daniel Benquet a dit…

Il est bien évident qu'avec le nombre de producteurs locaux et la qualité de leur produits, il serait bien plus logique de confectionner les repas dans la ville, d'autant que deux cuisines de qualité existent et sont aux normes mais en sous utilisation pour l'une, et fermée pour l'autre! Voilà un exemple de très mauvaise gestion doublée d'un mauvais choix de santé nutritionnelle des enfants. Un des premiers chantiers auquel nous nous attellerons.

Anonyme a dit…

je voudrais bien voir si GG irait manger à la cantine des enfants ou la gamelle des malades de l'hopital. Ce n'est pas bon, pas présentable. Il y a temps de cuisiniers marmandais au chomage. Lui il s'en fout il mange toujours au restau